interview

Accompagnement et projets

« Le catamaran : un projet de couple »

Céline et son mari ont suivi les trois sessions de stage autonomie-équipage avec ACM Catamaran. Ils envisagent aujourd’hui de louer à tarif préférentiel pour naviguer seuls sous le soleil.

Ils ont 44 et 52 ans. Des envies de liberté et de voyages plein la tête et le projet pas si fou de vivre sur l’eau dans un habitacle spacieux et confortable… Céline est Responsable communication, et Éric, Directeur marketing, ils vivent à Aix-en-Provence et ont appris à naviguer avec l’école de croisière ACM Catamaran depuis la base de Hyères. Après trois semaines de stage en 2013 et 2014, ils gardent un excellent souvenir de l’ambiance.

« On a adoré partir avec ACM ! S’exclame d’emblée Céline. On y a trouvé gentillesse et professionnalisme. Tout est très bien organisé pour un coût maîtrisé et nous sommes très très contents ! » L’aventure commence quand le couple veut apprendre à naviguer. « Au début, se souvient Céline, nous envisagions d’acheter un catamaran, puis notre projet a évolué. Nous voulions nous former pour pouvoir, à moyen terme, louer pendant les vacances et peut-être partir pendant un an d’ici quatre à cinq ans. Nous avons connu ACM via internet et plusieurs professionnels nous l’ont conseillé. Éric (Le Puil Ndlr) a toujours été à notre écoute et répond par mail à toutes les questions que nous nous posons sur le choix du matériel par exemple… »

Le couple a tellement apprécié le moniteur qui l’a formé lors de son premier stage, qu’il demande le même pour les suivants : « Maël est un super moniteur, très pédagogue, calme et patient, jeune mais avec déjà une grande expérience. Il est très à l’écoute et nous a donné l’envie de continuer avec lui. Il nous suit depuis le début de l’aventure et nous connaît bien. »

Céline apprécie le catamaran de croisière pour sa stabilité sur l’eau : « Je ne suis pas un marin pur et dur, avoue-t-elle dans un sourire. Je suis très sujette au mal des transports et particulièrement au mal de mer… Mais c’est différent sur un catamaran. Le bateau est plus stable, on sent moins le gîte. Comme je ne supporte pas le tangage, le catamaran est la solution idéale. On sent moins le mouvement de la mer et il y a aussi beaucoup plus de place. Comme nous envisageons de vivre dessus pendant plusieurs mois, voire plusieurs années à la retraite, l’espace et le confort sont importants pour nous. » Céline et Éric veulent maintenant partir seuls : « Nous envisageons de louer chez ACM qui assure une sorte de “service après vente” pour naviguer en mer des Caraïbes ou dans le Pacifique, au chaud, à l’horizon 2018-2020, c’est-à-dire demain ! » L’occasion de revivre des moments inoubliables comme « un réveil aux mouillages quand le soleil se lève avec l’impression d’être seuls au monde, en communion avec la nature… »